Image d'introduction
système de santé en Suisse
Date de publication
Texte d'introduction

Futur expatrié(e) en Suisse ? Découvrez le fonctionnement du système de santé en Suisse et ses caractéristiques avant votre départ.

Corps de l'article

LAMal, l’assurance santé pour Suisses et expatriés

En Suisse, il n’existe pas de Sécurité sociale mais la loi fédérale sur l’Assurance maladie (LAMal) prévoit que toute personne résidant en Suisse doit disposer d’une assurance santé. Suisses et expatriés doivent donc souscrire une assurance maladie de base auprès d’organismes privés, qui peuvent également leur fournir une assurance complémentaire. En tant qu’expatrié, vous disposez d’un délai de 3 mois à partir de votre installation sur le territoire pour souscrire l’assurance obligatoire imposée par la LAMal.  

Le coût de l’assurance maladie de base varie, car chaque assureur peut fixer ses propres tarifs ; ils restent en pratique encadrés par l'Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) qui doit donner son approbation à chaque offre.

Les prestations couvertes par l’assurance santé suisse obligatoire

Cette assurance de base couvre les frais les plus courants liés à la santé, la prévention ainsi qu’à la maternité. La prise en charge concerne plus spécifiquement :

  • les consultations chez le médecin
  • les médicaments figurant sur la « liste des spécialités »
  • l’hospitalisation, sous réserve qu’elle ait lieu dans des hôpitaux de votre canton de résidence
  • certains frais liés à la prévention santé (vaccins, gynécologie, mammographie,8 examens de santé des enfants en âge préscolaire)
  • certaines médecines complémentaires si elles sont pratiquées par des médecins agréés

Attention : les soins consécutifs à un accident ne sont généralement pas couverts par l’assurance de base, mais par une assurance complémentaire souscrite individuellement ou financée en partie par les employeurs. 

Les spécificités de l‘assurance maladie suisse

  • La prime d’assurance santé 

La cotisation à l’Assurance maladie obligatoire suisse est appelée prime et est due chaque mois. Elle est individuelle et son montant dépend de l’âge de l’assuré ainsi que de son lieu d’habitation. La prime due pour les enfants (jusqu’à 18 ans) et les jeunes adultes (de 19 à 25 ans) est généralement moins élevée que celle des adultes.

  • La franchise et la quote-part

Le système de santé suisse repose sur le principe de participation individuelle au paiement des frais de santé. La franchise implique que les frais de santé ne commencent à être remboursés que s’ils dépassent un certain montant, qui est a minima de CHF 300 par an. Chaque assuré est libre de choisir une franchise plus élevée, qui peut monter jusqu’à CHF 2 500 : ses cotisations n’en seront que moins élevées.

La quote-part prévoit, quant à elle, une retenue de 10 % sur les frais de santé dépassant la franchise, dans la limite de CHF 700 par an pour les adultes et CHF 350 pour les enfants. À noter que la quote-part des médicaments « interchangeables » (c’est-à-dire remplaçables par des génériques) s’élève à 20 %.

Expatriés en Suisse : équilibrer budget et assurance santé

Le système de santé suisse est excellent mais fait partie des plus coûteux au monde. L’Assurance santé de base a également un coût élevé : pour un Lausannois, il faut par exemple compter entre CHF 300 et CHF 700 par mois selon le niveau de franchise et l’assureur choisis. Des dispositifs de rabais permettant de réduire sa prime mensuelle existent toutefois, comme le fait d’opter pour une franchise plus élevée, d’accepter de se faire soigner dans un réseau de soins ou de consulter en premier lieu un « médecin de famille ».

En l’absence d’une couverture santé complémentaire, les frais de santé peuvent rapidement flamber, franchise et quote-part restant aux frais de l’assuré. Il est donc fortement recommandé de souscrire une complémentaire adaptée à vos besoins de santé. Pour de nombreux expatriés, il est intéressant d’envisager le choix d’une assurance santé complémentaire internationale, et non locale, qui pourra couvrir également les soins délivrés dans leur pays d’origine, souvent plus abordables financièrement.

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Santé des expatriés