Image d'introduction
système de santé au Canada
Date de publication
Texte d'introduction

Au Canada, chaque résident permanent ou citoyen canadien est, par défaut, affilié au système de santé public, qu’il est largement recommandé de compléter par la souscription d’une assurance santé privée. 

Corps de l'article

Le système public de santé canadien accessible aux expatriés

Le système de santé public au Canada est sous la gouvernance du Canada Health Act. Ce système est national mais chaque province administre son propre programme. Il y a donc quelques différences d'une province à l'autre en termes d'admissibilité ou de tarification… Ainsi, si vous changez de province, vous devez vous réinscrire auprès du nouveau système de santé provincial, comme si vous changiez de pays.
 
Ce système de Sécurité sociale couvre tous les nationaux et les résidents permanents au Canada. Certains autres résidents temporaires peuvent aussi en bénéficier, en vertu de conventions bilatérales liant leurs pays et le Canada (par exemple les étudiants et les travailleurs détachés français).
 
Attention : certaines provinces canadiennes exigent que le demandeur ait résidé pendant 3 mois au Canada avant d'être admissible (mais ce délai peut être abrogé si une entente est conclue entre votre pays d'origine et un régime provincial).

Quoi qu'il en soit, pensez dès votre arrivée à demander votre carte d'assurance maladie, cette démarche nécessitant souvent plusieurs semaines de délai. Vous pourrez vous procurer un formulaire de demande dans les pharmacies, chez le médecin, ou encore à l'hôpital… La province où vous vivez vous enverra par la suite votre carte d'assuré. Cette carte est indispensable pour bénéficier de la prise en charge de vos soins. Il est donc important de la garder avec vous en permanence, et de la présenter à chaque visite médicale.
 
À lire aussi : Travailler au Canada : décrochez votre permis de travail !

Quels soins sont couverts par la Sécurité sociale canadienne ?

Tous les soins considérés comme médicalement nécessaires sont gratuits, dès lors qu’ils sont délivrés par le système public de santé, qu’il s’agisse :

  • des soins de santé primaires (services des médecins et autres professionnels de santé) : concernant les consultations généralistes, celle-ci sont prodiguées par les médecins traitants libéraux des assurés ou, à défaut, par des professionnels travaillant au sein de walk-in-clinics
  • des soins hospitaliers

Les médicaments sont pour leur part partiellement pris en charge par le régime provincial de santé.
 
Mais les soins dentaires (sauf ceux délivrés à l'hôpital) et les soins optiques ne sont pas pris en charge, d'où le recours de nombreux Canadiens et résidents à une assurance santé complémentaire, fournie par leur employeur ou souscrite à titre privé, qui couvre ces frais.

Pour en savoir plus : Bien s’assurer pour s’expatrier au Canada

Pourquoi une assurance santé privée, internationale ou locale, est indispensable pour les expatriés au Canada ?

Notamment pour couvrir vos dépenses non prises en charge par l’Assurance maladie canadienne, comme les soins dentaires et l’optique, dont les tarifs sont relativement élevés. Mais aussi pour prendre en charge les éventuels soins délivrés par le secteur privé de santé, souvent plus disponible et réactif mais dont les tarifs sont très élevés.

Découvrez tous nos solutions d'assurance santé internationale d'APRIL International Care pour partir l'esprit léger au Canada. 

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Santé des expatriés