Image d'introduction
Texte d'introduction

Un billet d’avion n’est en apparence qu’un bout de papier. Pourtant, son prix inclut différentes taxes appelées taxes d’aéroport, qui s’ajoutent à la valeur de départ du billet. Les agences de voyages, les compagnies aériennes et les sites internet sont tenues d’annoncer le prix des billets en TTC, mais elles peuvent également détailler le prix pour plus d’informations.Exemple : Mon billet d’avion pour la Grèce coûte 199 € aller/retour. Des taxes d’un montant de 228 € s’ajoutent. Mon voyage me coûtera au total 427 €.

Corps de l'article

Pourquoi paye-t-on des taxes d'aéroport ?

Plusieurs raisons expliquent les taxes d'aéroport : l'entretien des aéroports, la sécurité des pistes de décollage et d'atterrissage, la prévention pour l'environnement… C'est en effet le voyageur qui finance en partie les aéroports par la collecte de ces taxes.

Les taxes d'aéroport : un cadre juridique précis

Voici ce que précise l'arrêté ministériel relatif aux taxes d'aéroport : « La taxe d'aéroport est due par toute entreprise de transport aérien public, à raison des passagers et de la masse de fret et de courrier embarqués sur les aérodromes dont la liste est définie par arrêté ministériel (arrêté du 30/12/2010). »

En règle générale, les taxes d'aéroport sont payées par les passagers auprès des compagnies aériennes, qui reversent ensuite leur montant à l'Etat. Celui-ci redistribue ensuite les sommes aux aéroports.

Comment sont calculées les taxes d'aéroport ?

Les taxes d'aéroport dépendent de nombreux facteurs, directement liés à l'exploitation des aérodromes, au pays de départ et d'arrivée, à l'aviation civile… Si le calcul des taxes est complexe, il existe un détail des taxes, exprimé en codes.

Les redevances et taxes aériennes sont dans la rubrique taxes /charges d'un billet d'avion et sont réparties en différents codes.*

  • QW : redevance passager, perçue par l'aéroport au titre de l'utilisation de ses aérogares par le passager.
  • YQ : surcharge compagnie aérienne, perçue par la compagnie aérienne pour compenser l'augmentation du prix du pétrole.
  • FR : taxe aviation civile, perçue par l'Etat, finance le fonctionnement de l'administration de l'aviation civile et de l'aménagement du territoire.
  • XT : taxe sûreté sécurité environnement, perçue par l'Etat, finance les mesures de sûreté et de sécurité, tel le contrôle des passagers et des bagages, ou encore la protection contre les incendies. Elle est reversée aux gestionnaires d'aéroports.

*Liste non exhaustive

Comment s'y retrouver ?

Le prix TTC intégrant déjà les taxes d'aéroport, vous n'avez pas à vous soucier du détail de chaque taxe. En revanche, lors de votre réservation, vous pouvez comparer les prix des billets suivant la ville de destination en observant de plus près les taxes. Ainsi, certains aéroports seront plus avantageux que d'autres et cela se répercutera sur le prix du billet.

Que se passe-t-il en cas d'annulation de mon voyage ?

En cas d'annulation de voyage, l'agence de voyages ou la compagnie aérienne qui vous a vendu les billets d'avion est tenue de vous rembourser les taxes d'aéroport compte tenu du fait que vous n'avez pas embarqué à bord du vol concerné.

Pour en savoir plus sur les taxes d'aéroport

Pour en savoir plus sur les taxes d'aéroport : retrouvez tous les détails concernant les taxes d'aéroport en consultant le site internet du Ministère du Développement Durable.

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Informations pratiques